Espace client

Actualités

Le populaire - Atulam ouvre grand ses portes et ses fenêtres à la croissance

19 oct. 2021

Article réalisé par le Populaire, la Montagne, disponible ici  

Le P-DG d'Atulam Xavier Lecompte a toujours le sourire, grâce aux bons résultats de son entreprise malgré une période économique incertaine. 
Basé à Jarnages, le fabricant de fenêtres et portes en bois sur-mesure, dont le chiffre d'affaires a continué d'augmenter en 2020 malgré le Covid, ambitionne toujours une croissance à deux chiffres. Atulam est nommée dans la catégorie « Elles rayonnent » des Trophées des entreprises de la Creuse. La qualité. Xavier Lecompte n'a que ce mot à la bouche. Le P-DG d'Atulam – l'entreprise de fenêtres et portes en bois sur-mesure qu'il a rachetée en 1997 – en parlait encore il y a quelques jours lors d'un CSSCT (*).
« On parle toujours de ça, la qualité. Et dans un contexte comme celui-ci, il faut être encore plus qualitatif», martèle le quinquagénaire habillé en pull à col roulé noir et jean, à la manière de l'iconique ancien patron d'Apple, Steve Jobs.

Un réseau de 900 clients / partenaires menuisiers
Pour atteindre cette exigence, tant en matière de produits que de services, Xavier Lecompte peut s'appuyer sur une main-d'oeuvre qualifiée, des robots spécialisés dans l'usinage et la pose de peinture, et sur un réseau d'environ 900 clients / partenaires menuisiers répartis sur toute la France, et surtout en région parisienne, où l'entreprise s'est d'abord développée grâce à un positionnement sur la rénovation haut de gamme.
Le savoir-faire d'Atulam est à ce point reconnu aujourd'hui que le patron de K-Line, un de ses principaux concurrents spécialisé dans la menuiserie aluminium, aurait déclaré selon Xavier Lecompte, que son entreprise « est la plus belle image qualité de la fenêtre en France ». Une reconnaissance qui fait la fierté du P-DG.
D'autant que le contexte économique, que d'aucuns espèrent pouvoir qualifier de « post-pandémie », est peut-être le moins évident qu'Atulam ait jamais eu à gérer. Les tensions sur les matières premières au niveau mondial alimentent des hausses de prix.
« Il y en a sur les trois éléments fondamentaux des fenêtres que sont le vitrage, le bois et la quincaillerie. Sur le vitrage, on a eu trois augmentations de prix cette année, et ils en annoncent une quatrième en janvier (2022). Avec la reprise dans les pays asiatiques, la consommation flambe.» 
Et Atulam est obligée de répercuter ces hausses sur le client final.


Vers des parts de marché dans la construction neuve?
Ceci dit, le fabricant a réussi à augmenter son chiffre d'affaires même en année Covid. « Avec les confinements, les gens ont pu juger de la qualité – ou pas – de leur habitation. Et ça a généré beaucoup de business. »
Dans la rénovation où Atulam réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires, de nouvelles opportunités devraient s'ouvrir, selon Xavier Lecompte. « Vous savez : on commence à changer des fenêtres en PVC, parce que le PVC double vitrage, ça ne se repeint pas, ça ne se répare pas… » Et le marché est énorme puisque, selon le P-DG, les fenêtres PVC ont largement remplacé les fenêtres simple vitrage dans les années 1970.
Par ailleurs, la réglementation environnementale 2020, effective depuis le 1er janvier de cette année, devrait tirer les ventes d'Atulam sur le marché français de la construction neuve. « On a une très forte tendance à un retour au matériau bois, confirme le patron. Et le bilan carbone des fenêtres bois est bien supérieur à celles en PVC ou en alu. » Si elle arrive à tirer parti de ces nouvelles dispositions, Atulam devrait atteindre son objectif de croissance de 10 % par an, fixé dans le cadre de sa feuille de route 2021-2026.


(*) Commission santé, sécurité et conditions de travail (CSSCT)

Haut